Le drive : le service qui pense aux clients

Le drive
Actuellement en plein essor, le drive gagne chaque jour de nouveaux clients. Qu’est-ce qui explique un tel attrait de la part des consommateurs ? Quels sont les services dont ils bénéficient avec cette nouvelle façon d’acheter ?

Un vaste choix

Depuis près de dix ans maintenant, les points de retraits fleurissent un peu partout sur le territoire. Si cette nouvelle manière de faire ses achats peut potentiellement concerner toutes les activités de commerce, il faut bien reconnaître que ce sont les enseignes de la grande distribution qui se montrent les plus actives en ce domaine. Toutes proposent désormais à leurs clients la possibilité d’effectuer leurs achats en ligne, avant de venir récupérer leurs marchandises quelques instants après.

Ainsi, par exemple, le groupe Système U propose à ses clients de se connecter sur son site web « courses U » baptisé également « U Drive » www.courseu.com. Les internautes vont avoir accès à l’intégralité (ou presque) du catalogue du groupe Système U. Ils pourront faire leur sélection de produits depuis chez eux sans avoir à déambuler dans les rayons, bref de véritables courses en ligne ! Ensuite, ils décideront du point de récupération de leur produit parmi la sélection proposée par le site. Enfin, il sera également possible de déterminer l’heure de rendez-vous dans le point de collecte. Les achats seront chargés directement dans le coffre de la voiture du client par les employés du supermarché qu’il aura sélectionné auparavant pour la livraison de ses courses.

Un gain de temps certain

Si cette nouvelle méthode de consommation séduit, c’est avant tout grâce au gain de temps qu’elle offre à ses utilisateurs. En effet, il devient désormais inutile de prendre son véhicule pour se rendre dans votre grande surface habituelle. Vous éviterez ainsi les bouchons qui se forment dans les zones commerciales lors des périodes de fortes affluences. Vous n’aurez plus également à déambuler longuement à travers les rayons à la recherche des produits qui vous intéressent.

Il est donc facilement compréhensible que cette solution séduise durablement les mères de famille, les travailleurs aux longues plages horaires de travail ou encore les plus jeunes. Ces trois profils peuvent ainsi économiser plusieurs heures durant un mois autrefois exclusivement consacrées à remplir le frigo !

Il convient également de souligner que les personnes âgées et/ou à mobilité réduite trouvent, elles aussi, un intérêt certain à cette nouvelle solution. Elle leur permet de conserver une grande part de leur autonomie sans avoir à recourir à des aides extérieures, bref de rester ou de redevenir indépendant pour faire ses courses. Il s’agit d’une alternative intéressante pour faire face aux conséquences du vieillissement de la population actuellement en cours.

Une meilleure maîtrise de votre budget ?

Certains adeptes de ce mode d’achat moderne mettent également en avant la fin des tentations auxquelles ils pouvaient parfois succomber lorsqu’ils se déplaçaient à travers les rayons. En effet, nous avons tous déjà effectué des achats que l’on pourrait qualifier de compulsifs dans de telles conditions. Cela a souvent pour conséquence d’affecter négativement le budget initialement prévu pour les courses.

Il convient cependant de relativiser ce ressenti. Si au démarrage de l’activité, ce sentiment s’avérait exact, c’est largement moins vrai maintenant. En effet, les enseignes de la grande distribution ont largement retravaillé leur plate-forte en ligne de vente. Désormais, ces applications regorgent de dispositifs pour faire augmenter le panier moyen des consommateurs (achats en lots, produits connexes etc…). Dans tous les cas, il revient donc au consommateur de se freiner seul !

Des améliorations restent encore possibles !

Ce nouveau service proposé aux consommateurs n’en est finalement qu’à ses tous débuts. Il n’est donc pas illogique que des problèmes soient pointés du doigt par ses utilisateurs. En premier lieu, ces derniers regrettent la faiblesse des catalogues en ligne de certains distributeurs qui préfèrent vendre exclusivement les produits issus de leur propre marque. De plus, il est parfois constaté un prix légèrement supérieur au prix affiché en rayon. De l’ordre de 5 à 10 % plus cher tout de même, ce qui est loin d’être négligeable sur un budget déjà serré.

Certaines erreurs du traitement de la commande par les employés ont également été constatées. Il n’est pas rare qu’un produit que vous avez commandé (et donc payé) ne vous soit pas livré par oubli. Dans ces cas, vous perdrez forcément du temps pour obtenir réparation. Vous pouvez également avoir certaines habitudes de consommation. Ainsi, vous pourrez préférer des fruits bien mûrs ou un pain pas trop cuit. Dans les rayons, vous aller donc opter naturellement pour ces produits. Cependant, en faisant vos courses depuis votre ordinateur ou votre smartphone, vous n’êtes nullement certain d’avoir ces produits aux caractéristiques si particulières. Il convient cependant de souligner que les grandes enseignements de distribution, pleinement conscientes de ce manque actuellement, font de considérables efforts pour ajouter une possibilité de personnalisation sur leur site de vente en ligne.

Les grands groupes de la distribution cherchent également à reconquérir les grands centres urbains desquels ils ont été chassés pour être installés à la périphérie de la ville. Ils proposent déjà un service de livraison de courses à domicile. Le processus d’achat se fait également via l’application de l’enseigne, seule la partie livraison est modifiée. Vous allez devoir saisir vos coordonnées et fixer avec le livreur un horaire de rendez-vous. Évidemment, le coût de ce service supplémentaire sera pris en charge par le client. Ce mode de fonctionnement encore plus élaboré va permettre de s’affranchir du déplacement vers le lieu de récupération des marchandises. Pour le consommateur l’intérêt est double. Il économise encore davantage de temps et d’argent. Ce service d’un nouveau genre trouve également un écho favorable auprès des personnes âgées ou à mobilité réduite.