Les avantages des poteaux à mémoire de forme

poteaux à mémoire de forme

Le développement technologique octroie des changements dans la vie quotidienne. Le transport terrestre n’échappe pas à ce progrès. Les poteaux à mémoire offrent de nouveaux moyens de progression dans le transport routier. Actuellement, des potelets à mémoire sont déjà disponibles pour améliorer et sécuriser les circulations routières. Contrairement aux poteaux en acier, en aluminium ou ceux qui sont fabriqués avec du fer, les potelets à mémoire sont des poteaux flexibles, admettant une propriété très résistante face aux déformations. Les caractéristiques physiques et chimiques de ces dispositifs, même ces atouts économiques, pourraient offrir des avancées très importantes. Ces poteaux à mémoire admettent des formes diverses, disponibles à sceller, sur un platine, ou amovible. Ces poteaux à mémoire offrent, en effet, des avantages en matière de développement du transport routier et de mobilité.

Une sécurisation des piétons

La composition des potelets à mémoire de forme permet à ceux-ci d’absorber les chocs engendrés par les collisions. Ces potelets comportent, en effet, des élastomères de polyuréthanne. Ces derniers indiquent une matière similaire aux plastiques, mais dotée d’une propriété fortement plus élastique, supportant de grandes déformations. Les poteaux à mémoire de forme sont ainsi conseillés dans les endroits où les véhicules sont très fréquents, et peuvent représenter un danger accidentel. N’oubliez pas que les accidents sur route intensifient la mortalité globale de la population française.

Les potelets à mémoire de forme protègent contre les maladresses et les incivilités des automobilistes et des motocyclistes. En France, des milliers de ces poteaux sont déjà installés. De plus, il semble que le coût d’installation de ces dispositifs soit plus profitable que celui des poteaux ordinaires. Il se peut que ce rendement puisse être 30 % plus favorable. En tant qu’élément du mobilier urbain, les poteaux à mémoire de forme demeurent essentiels pour garantir la sécurité en ville, tout en séparant surtout les zones routières et piétonnes. Ces potelets permettent ainsi d’assurer la sécurité des piétons, tout en interdisant l’accès à certains emplacements et trottoir. Des informations relatives à ces poteaux à mémoire, notamment pour l’aménagement urbain, sont disponibles sur assurer la sécurité des piétons.

Une assistance des personnes à mobilité réduite

Bon nombre de personnes sont à mobilité réduite en raison de leurs handicaps. Ces catégories de personnes, appelées PMR ou Personnes à Mobilité Réduites, sont des individus handicapés, ayant des difficultés dans leurs déplacements ainsi que leurs mouvements. Ils s’agissent par exemple des aveugles ou des personnes infirmes. Les enfants, et même les personnes âgées, présentent aussi les mêmes risques que ces personnes mentionnées. Certaines gammes de potelets urbains à mémoire, avec des formes spéciales, sont proposées pour aider les personnes malvoyantes. Ces potelets permettent à ces catégories de personne de mieux distinguer les bords du trottoir ou les passages piétons. En fait, l’installation de potelets à mémoire de forme permet aux normes d’aménagement de faciliter et d’augmenter l’accessibilité des personnes malvoyantes. Sachez que la Loi Handicap stipule la promotion de l’accessibilité de la voie publique. L’installation de poteau à mémoire est ainsi un levier de cette promotion. Une multitude de poteaux à mémoire, réservé aux PMR, sont disponibles. Il y a par exemple le potelet gorge ou le potelet Nantes.

Une réduction des dégâts liés aux accidents routiers

En 2014, des appels d’offres pour l’acquisition de plus de 500 poteaux à mémoire ont été lancés afin d’équiper la ville de Paris avec ces outils. En fait, ces potelets peuvent subir jusqu’à 2000 flexions. De même, les potelets à mémoire sont prévus pour déformer jusqu’à plus de 45 °, tout en gardant sa meilleure fonction de défense. Ce qui leur attribue une efficience dans la gestion des risques.

Grâce aux poteaux de voirie à mémoire, les véhicules qui percutent ces poteaux sont préservés, tout en épargnant la carrosserie. De plus, les potelets demeurent aussi intacts, à cause, de leur propriété élastique. Certaines études techniques et scientifiques révèlent que l’usage des poteaux à mémoire peut réduire les dégâts routiers accidentels de 20 à 30 %. Certains automobilistes suggèrent que les poteaux à mémoire facilitent leurs conductions, en offrant une organisation optimale des parkings.

De plus, des poteaux à mémoire de forme sont dotés d’éclairage et d’antibrouillard. Ils permettent, en effet, d’aider les conducteurs dans le moment où il y a une forte intensité de brouillard et d’obscurité. Des essais techniques ont suggéré que cet aspect pourrait diminuer les risques de conduite jusqu’à 30 %.