Cinq conseils sur ce qu’il faut voir à Toulouse

Connue sous le nom de “Ville Rose” pour ses bâtiments en briques rose rougeâtre, Toulouse est une ville à l’atmosphère effervescente mais détendue. Ses festivals, ses musées, ses théâtres, ses parcs et son climat doux en font l’une des meilleures villes de France, à visiter et à vivre.

Le centre de Toulouse

Entre places, marchés et églises

Le cœur de la ville est la Place du Capitole, dominée par l’Hôtel de Ville (pour l’Hôtel de Ville français). La place est décorée au centre d’une croix occitane, nous rappelant que Toulouse était la capitale de la région linguistique qui comprenait une grande partie du sud de la France, ainsi que des parties de l’Espagne et de l’Italie.

Devant la mairie se trouvent les arcades qui abritent des bars et des restaurants avec des tables en plein air. Si vous levez la tête, vous verrez une succession de fresques colorées modernes qui racontent les vicissitudes de la ville. Le grouillement de personnes sur la place ne s’arrête jamais, entre marchés et brocantes, réunions de ville, rassemblements et animations diverses.

Pour rejoindre un autre des lieux emblématiques de Toulouse, la Basilique Saint-Sernin, nous passons par la rue Saint-Rome. Vous serez facilement distrait par les couleurs qui vous entourent, le rose des briques alternant avec le vert et le bleu des volets, par les boutiques et restaurants de la rue.

La Basilique Saint-Sernin vous impressionnera par son impressionnante tour lumineuse à la fois. Pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas continuer avec la visite des églises : à proximité, l’église des Jacobins, avec ses colonnes élancées et ses nervures colorées qui vous feront penser à des palmiers tropicaux, et Saint Etienne, avec ses deux façades et ses deux entrées si différents que vous doutez qu’ils soient le même bâtiment.

 

Une ville jeune

Beaucoup de festivals et beaucoup d’étudiants universitaires

Si vous le regardez sur une carte, vous verrez qu’aucune des rues de Toulouse n’est rectiligne : le centre est un merveilleux labyrinthe de rues piétonnes et semi-piétonnes, qui émergent en places remplies de tables de bars et de restaurants. La place Saint-Georges, la place Wilson et la place Saint-Pierre sont les lieux les plus fréquentés en soirée, notamment par les jeunes. En effet, Toulouse est la deuxième ville après Paris pour le nombre d’étudiants universitaires.

La vie culturelle toulousaine est très riche, à tous les niveaux : à Toulouse, la musique et le théâtre tiennent une place prépondérante. De grands concerts et opéras dans les nombreux théâtres municipaux de la ville, mais aussi et surtout des petits théâtres autogérés et de la musique dans les rues.

Musées et artisanat

Vous y trouverez d’importants musées tels que Les Abattoirs et Les Augustins, mais aussi de petites galeries et boutiques d’artisans. Et encore : festivals de films, festivals de musique, spectacles de cirque théâtral (il y a même une école de cirque !) : dans cette ville, l’art se vit et est à la portée de tous.

A voir en plein air

Se déplacer à Toulouse au printemps

Avec le printemps, la ville nous invite à découvrir sa vie en plein air. Une balade dans le Jardin des Plantes coloré, un pique-nique sur l’herbe à la Prairie des Filtres ou une visite au jardin japonais, une petite oasis de tranquillité. Pour prendre un apéritif au soleil, longez les bords de la Garonne.

La Garonne est le fleuve qui traverse la ville et au fil des siècles plusieurs ponts ont été construits pour relier les deux rives. Le plus ancien, malgré son nom, est le Pont Neuf, construit au XVIe siècle, tandis que le plus photographié est sans aucun doute le Pont Saint-Pierre, en raison de l’éclairage nocturne évocateur et de la coupole située derrière, appartenant à la chapelle de l’ancien hôpital. . et aujourd’hui fermé au public. Pour profiter de la meilleure vue sur le fleuve, rien de mieux qu’une promenade sur le fleuve au départ du Jardin Raimon VI, dans l’agréable quartier de Saint-Cyprien.

Bien qu’elle compte plus de 400 000 habitants, qui atteint plus d’un million si l’on compte l’agglomération, à Toulouse on n’a pas l’impression d’être dans une grande ville. Tout est à taille humaine et le contact humain n’a pas été perdu. Les nombreux marchés contribuent à le rendre familier et populaire, chaleureux et accueillant.

Selon les jours, vous pourrez parcourir les étals de la place du Capitole, le long du boulevard de Strasbourg et de la place Arnaud Bernard. Le plus caractéristique et populaire est sans conteste le marché de Saint-Aubin, qui a lieu tous les dimanches matin : étals de fruits et légumes, charcuterie et fromages locaux, mais aussi brocante, et performances de musiciens et artistes de rue.

Les spécialités toulousaines

Entre cuisine et rugby

La viande triomphe dans la cuisine typique de Tolos : le saucisson de porc, le foie d’oie, le magret de canard et le cassoulet (un ragoût de viande et de haricots) sont les plats que vous trouverez le plus souvent sur les menus des restaurants. Si vous préférez le sucré, il vaut mieux privilégier la violette, la fleur emblématique de la ville. On y trouve des bonbons, des liqueurs, du miel, des confitures, mais aussi des parfums et des produits pour le corps à base de violette, avec une couleur lilas incomparable.

Restant dans le domaine de la typicité, Toulouse est aussi connue pour sa passion sportive. Mais contrairement à la grande majorité des villes où le football réchauffe les tribunes, le sport le plus populaire ici est le rugby. Le club local, le Stade Toulousain, est le plus titré de France et d’Europe. Regarder un match au stade municipal peut aussi être un excellent moyen de se plonger dans l’esprit de la ville.