Que faire à Toulouse en 3 jours ?

Toulouse, l’ une des plus grandes agglomérations urbaines du sud de la France, capitale de l’ Occitanie , est la quatrième ville du pays et est également un important centre industriel et universitaire. Pour l’apprécier dans toutes ses nuances, l’idéal est de parcourir les rues de la ville à pied ou à vélo. Vous profiterez ainsi de ses merveilleux musées, qui conservent des œuvres précieuses de l’époque romane et gothique, des demeures Renaissance et une superbe vieille ville en brique rose qui selon les Français est « rose à l’aube, rouge à midi et mauve au crépuscule ».

Facilement accessible depuis l’Italie avec des vols directs au départ de Rome et Milan et à quelques kilomètres de l’Espagne, Toulouse est une ville vivante et dynamique qui attire chaque année des milliers de touristes non seulement pour ses monuments historiques mais aussi pour ses beautés naturalistes, particulièrement appréciées des amoureux d’activités de plein air. La meilleure saison pour découvrir la ville est certainement l’été où la ville s’anime et s’anime de senteurs, de couleurs, d’animations et de nombreux événements.

Premier jour – Art, culture, divertissement

Une fois à Toulouse, l’une des premières choses à faire est de se promener dans les charmantes ruelles médiévales de la vieille ville , avec ses belles cours et ses magnifiques hôtels particuliers Renaissance, construits par des marchands qui s’enrichissent au XVe siècle avec le commerce du “Pastel”. un précieux colorant bleu. Certains de ces palais subsistent dans la vieille ville, comme l’hôtel d’Assézat, qui abrite aujourd’hui la Fondation Bemberg , un musée privé contenant une collection de peintures ; l’hôtel de Bernuy, flanqué d’une tour octogonale ; et l’hôtel de Clary.

Par ailleurs, les rues animées du centre historique sont jalonnées de nombreux bistrots et boutiques, lieu de rencontre non seulement des Toulousains, mais aussi de la vaste communauté d’ étudiants universitaires qui habitent la ville, ainsi que des nombreux touristes . . . Idéal pour flâner, faire du shopping ou siroter quelque chose assis à la terrasse d’un café en milieu de matinée ou pour déjeuner.

Vous rejoindrez ensuite la Place du Capitole , véritable cœur de la ville, très animée de jour comme de nuit, entourée de magnifiques édifices comme le Capitole, édifié au XVIe siècle, l’ancienne tour des archives qui abrite aujourd’hui le bureau du tourisme. Sur la place, sous les arcades décorées par Raymond Moretti, on trouve de très belles boutiques et les cafés historiques de la ville, comme le Grand Café Albert ou le Florida. Ne manquez pas un passage à la Pharmacie des Arcades pour acheter des bonbons, savons et cosmétiques à base de la célèbre violette de Toulouse.

Au départ du centre de Toulouse, nous vous proposons d’élargir votre regard avec un itinéraire à travers les quartiers de la ville, en commençant par le Capitole St-Sernin, plein de jeunes et à l’âme résolument latine, où se trouve la merveilleuse basilique de St-Sernin se situe , avec son clocher octogonal en briques roses, l’une des étapes françaises du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle , et le couvent des Jacobins, joyau de l’art gothique avec sa belle église et son cloître en brique. Ici règne une atmosphère goliardique grâce à la présence de nombreux étudiants, avec des bars et petits restaurants et des animations jusqu’aux premières lueurs de l’aube.

Au bord de la Garonne se trouve le quartier Saint Cyprien, l’endroit parfait pour ceux qui aiment passer la soirée dans les clubs et ceux qui veulent aussi connaître la vie nocturne de la ville. Vous pourrez y admirer la structure et planifier une visite de l’ancien abattoir, Les Abattoirs , aujourd’hui transformé en musée d’art contemporain ; Le salon de thé L’Hemicycl est enchanteur et se situe dans la cour extérieure du musée. Les Carmes, en revanche, est le quartier branché de la ville, à l’esprit traditionnel et moderne, temple du shopping et du divertissement. A ne pas manquer également, le quartier Esquirol, qui offre un large choix de bars, restaurants et bistrots.

Deuxième jour – Nature, sport, détente

Pour votre deuxième jour à Toulouse, nous vous proposons une balade à pied ou à vélo sur le sentier qui longe la Garonne, pour admirer des vues splendides sur toute la ville. La rivière représente un environnement très apprécié des toulousains et des touristes. Les nombreux et pittoresques ponts qui relient les deux rives de la rivière et les sentiers qui les longent sont toujours bondés de ceux qui aiment le jogging, tandis que la rivière elle-même est fréquentée par ceux qui pratiquent des sports nautiques ou aiment les promenades en bateau.

Alors prévoyez une escapade sur le Canal du Midi ; Les agences de tourisme toulousaines proposent des visites guidées en bateau ou des balades le long de ses berges. Sur ses rives se trouvent les peniches, les péniches habitées qui accueillent restaurants et commerces. C’est le cadre idéal pour flâner, grignoter dans l’un des nombreux bistrots qui la surplombent ou s’essayer à la longue piste cyclable. Sa majesté et ses barrages ont valu au Canal du Midi l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco en 1996.

Troisième jour – Science, technologie et profession … à

Ville d’art et d’histoire, Toulouse est aussi un pôle moderne et innovant grâce à son pôle spatial et aéronautique. Un endroit parfait pour passer une journée différente de celle d’habitude est La Cité de l’Espace , un parc dédié à l’espace ; ici, en effet, il y a des ateliers pour les enfants, un planétarium et des manèges qui simulent les expériences des astronautes. Dans les laboratoires d’Airbus, en revanche, il est possible de découvrir, à travers des visites guidées, la grandeur de divers appareils, notamment le nouvel Airbus A380 , le plus gros avion de ligne au monde. De plus, il est possible de monter à bord du célèbre Concorde et d’apprendre les secrets d’un cockpit. Il est important de réserver tôt car les places sont limitées.

Pour conclure votre week-end à Toulouse, prenez le temps de déguster les saveurs typiques de la gastronomie locale comme la cassoulette, composée de saucisse de Toulouse mijotée aux haricots, d’ excellents foies gras sur des canapés toastés ou aux sauces aigre-douce, de roquefort ou de laguiole, accompagnés par d’excellents vins de la région historique de Gascogne. Parmi les desserts traditionnels, essayez le tourtier pomme et armagnac, le pavé de chocolat noir du capitole ou la pâte brisée caraque au chocolat.